Voici le programme du volet neuchâtelois de la grève internationale pour le climat du 27 septembre, qui s’inscrit dans une semaine suisse de mobilisation et annonce la manifestation centralisée à Berne le 28 septembre, organisée par l’Alliance climatique et soutenue par la Grève du Climat.

Nous en profiterons également pour faire signer nos motions populaires.

Structure de la journée:

Matinée: cours et conférences à l’Université de Neuchâtel

Midi: rassemblement à 12h aux Jeunes-Rives, soupe d’invendus, musique, discussions, moment festif, convivial, rassembleur

Après-midi: ateliers à l’Université pour public familial; suite des festivités au bord du lac, toujours en musique


Lieux: Jeunes-Rives, au bord du lac de Neuchâtel, dont Faculté des Lettres et Sciences humaines (FLSH), Espace Tilo-Frey 1 et Faculté de Droit (FD), avenue du 1er-Mars 26, ainsi que dehors, au sud de l’université, près du lac.

Programme (provisoire) des activités:

  • Cours sur les bouleversements environnementaux, par Alex Aebi, professeur de biologie et d’ethnologie, 8h15, en FD, salle D65
  • Cours sur la justice climatique et la notion d’écocide par Valérie Défago Gaudin, professeure de droit administratif, 10h15, FD, salle D65
  • Conférence sur l’agriculture, 10h15, FLSH, salle R.S.38
  • Atelier sur les couches lavables, 14h, FLSH, salle R.S.38
  • Intervention par Extinction Rebellion, 14h, FD, salle D65
  • Préparation participative de la soupe d’invendus, le matin, dehors
  • Dès midi, distribution de soupe et d’invendus alimentaires, dehors
  • Dès midi, musique, dehors
  • Petites surprises ça et là, notamment vers midi

Présence de Pro Natura, de l’Initiative pour des multinationales responsables et du Syndicat des Services publics

Vous avez des questions? Des suggestions? Vous voulez participer à l’organisation de cette journée? Vous voulez mettre en place des activités sur votre lieu d’études, de travail ou de vie? N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse neuchatel@climatestrike.ch ou sur Facebook!

Cet article a 2 commentaires

  1. Génial !

    Voici une note perso que j’ai mise sur Facebook.

    Je ne sais pas comment faire diffuser et aller plus loin. Je partage en attendant :

    « Vitrine off ! »

    Passage au centre ville en rentrant hier soir… Barbier, magasin d’électroménager, pâtisserie, cuisiniste, boutiques, magasin de déco, coiffeur… toutes ces vitrines éclairées…💡🤔
    Est-ce que ces vitrines ont vraiment besoin de toute cette lumière (et donc d’énergie…) quand il fait nuit ? 😳
    A-t-on déjà vu beaucoup de personnes choisir une cuisine, une coupe de cheveux ou un rasoir devant une vitrine à 23h ? 🧐😖😫🥺

    Il fait jour quand c’est ouvert… C’est pas génial ça ?!

    Nathalie

  2. A ce sujet, je suis vraiment dubitative quand les villages suppriment de + en + l’éclairage public de nuit et tant pis pour nous, surtout les vieux – dont je suis – qui aiment quand même sortir le soir, théâtre, cinéma, conférence etc mais craignent pour leur sécurité. MAIS SURTOUT ON NE TOUCHE PAS AUX ECLAIRAGES A OUTRANCE sur les terrains de FOOTBALL, éclairés même déjà en plein jour ! Tant pis aussi pour oiseaux et plantes-
    Ne serait-ce pas instructif de comparer les diverses consommations ?
    Monique
    NB On voulait regarder les étoiles filantes, eh bien, on en a fait du chemin, avant de trouver un coin assez sombre ! En avons juste vu une, ouf !

Laisser un commentaire